15 Jours en Guadeloupe

15 Jours en Guadeloupe

A la mi-décembre, fin de la saison des pluies, nous sommes partis 15 jours à la découverte de l’île de la Guadeloupe. C’est une excellente période pour visiter l’île car vous éviterez les sargasses et les touristes ! Corsair et Air Caraïbes proposent des vols quotidiens au départ de Paris Orly à prix compétitifs – 330€ A/R par personne. Sur place, la location d’une voiture est nécessaire, de préférence un petit 4×4 pour être à l’aise dans les chemins cahoteux.

La Guadeloupe, île volcanique des Antilles, possède un patrimoine naturel et culturel d’exception. Les paysages sont aussi variés que magnifiques, la faune et la flore sont luxuriantes et les plages sont paradisiaques. Sa culture, tout comme sa cuisine, sont un mélange d’influences africaine, indienne et européenne.

L’île principale se divise en deux. A l’est, Grande-Terre est plus touristique avec moins de relief mais dispose des plus belles plages. Basse-Terre, à l’ouest, est plus sauvage avec du relief et une biodiversité exceptionnelle. Sans oublier, Les Saintes, la Désirade et Marie-Galante réputées pour leur authenticité. Sur nos 15 jours en Guadeloupe, nous avons choisi de séjourner une semaine à Grande-Terre puis une semaine à Basse-Terre.

Itinéraire de 15 jours en Guadeloupe

Jour 1

Arrivés dans l’après-midi, nous récupérons la voiture de location – une Dacia Sandero – avant de rejoindre notre location à Saint-Anne. Nous dégustons le punch offert sur la plage « privée » de la résidence. Quel bonheur ! Soirée au Lucullus, restaurant spécialisé dans les produits de la mer avec un bon rapport qualité / prix.

Jour 2

Nous profitons de cette journée pour visiter Saint-Anne et faire quelques courses. Les produits sont similaires à ceux de la métropole à la différence du prix. La vie chère est un problème pour les habitants de l’île.
L’après-midi nous nous rendons à pied à la plage de la Caravelle, réputée pour être l’une des plus belles de Guadeloupe. C’est un décor de carte postale. Cocotiers, sable blanc et eau turquoise !

Jour 3

Aujourd’hui, nous avons mis le réveil très tôt. La Pointe des Châteaux, qui se situe à l’extrémité est de l’île, est le lieu idéal pour admirer le lever de soleil. Malgré quelques nuages les paysages sont magnifiques. Nous vous conseillons de faire la balade de 2km qui longe le bord de mer. Sur la route retour, le Village Artisanal vend les produits des artisans de l’île.

Ensuite, nous prenons la direction d’Anse à la Gourde et sa magnifique plage sauvage de sable blanc protégée par une barrière de corail. C’est l’occasion de tester nos masques de snorkeling Décathlon. Pause déjeuner au restaurant créole Chez Nous, un vrai régal !
Quant au reste de la journée, il est dédié à Saint-François où nous paressons sur la plage des Raisins Clairs. Tous les mardis soirs à partir de 17h, le Marché Nocturne de Saint-François anime la ville de ses stands colorés où se mélangent artisanat, fruits et légumes, épices et spécialités créoles.

Jour 4

La fin de la saison des pluies signifie qu’il peut encore pleuvoir une journée entière sans s’arrêter. C’est le cas aujourd’hui. Nous prenons notre mal en patience. Lorsque la météo se calme enfin nous nous rendons à Le Moule pour son Marché qui a lieu tous les mercredis dès 15h30. Ensuite, nous allons à Porte d’Enfer – celle au sud de Le Moule – pour une randonnée le long des falaises.

Randonnée à la Porte d'Enfer
Porte d’enfer – sud

Jour 5

Les îles de la Petite-Terre sont classées réserves naturelles afin de protéger les nombreuses espèces qu’elles abritent. Seul un nombre restreint d’embarcations peut y accéder chaque jour. C’est notre coup de cœur ! Nous avons pu nager avec les tortues, admirer les raies, les barracudas – ils font peur !! – et les jeunes requins-citrons. L’île est aussi habitée par des milliers d’iguanes antillais. Uhaina Croisières propose la traversée en catamaran pour 90€ par personne, repas et boissons compris ainsi que le prêt de masques et tubas.
Tous les jeudis soir dès 17h30, le Marché Nocturne de Saint-Anne propose des produits locaux. C’est l’occasion de goûter le jus de la canne broyée devant vous !

Jour 6

Nous partons à la découverte du nord de Grande-Terre sur la Trace des Douaniers. Au départ de Porte d’Enfer – parking au restaurant Chez Coco – le sentier longe les falaises en direction de la Pointe des Souffleurs en passant devant le Trou de Mme Coco. Un semblant de Bretagne, si ce n’est qu’il fait très chaud ! Poussez en voiture jusqu’à la Pointe de la Grande Vigie pour une vue imprenable.
L’après-midi, après avoir englouti un bokit- sandwich local frit – nous allons reposer nos jambes à la plage de l’Anse Bertrand.

Point de vue depuis la Pointe de la Grande Vigie

Jour 7

Sur nos 15 jours en Guadeloupe, la première semaine s’achève. Nous quittons Grande-Terre pour rejoindre Basse-Terre. En route nous faisons un arrêt à Baie-Mahault pour y faire des provisions et acheter du rhum au Centre Commercial Destreland. Notre location sur Basse-Terre est un bungalow des Gîtes Alamanda au sud de Bouillante. Après avoir essayé nos palmes à la plage de Petite Anse nous admirons le coucher de soleil depuis la piscine du gîte.

Coucher de soleil depuis le gite à Bouillante
Coucher de soleil depuis le gîte à Bouillante

Jour 8

La Réserve Cousteau est notre second coup de cœur ! Vous avez la possibilité d’y faire de la plongée et du snorkeling – exploration avec palmes, masque et tubas. Depuis la plage de la Malendure, nous rejoignons les Îlets Pigeon en kayak. Le spot de snorkeling est incroyable pour la richesse de ses coraux et la diversité des espèces marines qui y résident. Nous conseillons d’y aller tôt – à partir de 8 heures – pour être seuls sur le spot et d’y passer la journée. A votre retour, profitez de la plage de la Malendure et de son sable noir. Vous y verrez peut-être des tortues !

Réserve cousteau et ilets pigeon
Ilets Pigeon à la Réserve Cousteau

Jour 9

C’est une journée culturelle qui s’annonce ! Premièrement, nous visitons la Distillerie Bologne et sa chaine de mise en bouteilles. A vrai dire, la visite est sans grand intérêt à part la dégustation. Puis, l’après-midi nous nous rendons au Domaine de Vanibel. En plus de posséder un très beau domaine, Joël Nelson, qui gère l’exploitation avec son père, nous apprend tout ce que nous avons toujours voulu savoir sur le café, le cacao et la vanille. Si vous souhaitez acheter de la vanille produite en Guadeloupe, visitez La Vanilleraie Fety vers Pointe Noire. Dans tous les cas, évitez celle vendue sur les marchés, en plus d’être importée, sa qualité laisse à désirer.

Jour 10

Le Mémorial ACTe, ouvert en 2015, est à la fois un lieu de mémoire et un musée sur l’esclavage. Il permet de mieux appréhender l’histoire des Caraïbes. Nous en avons profité pour visiter Pointe-à-Pitre et son Marché Central. De plus, par rapport à la métropole, la pauvreté reste très présente en Guadeloupe et cela se ressent particulièrement à Pointe-à-Pitre. La ville compte aussi quelques œuvres de street-art. N’hésitez pas à vous arrêter chez Fabienne Youyoutte pour manger une glace aux saveurs locales.

Jour 11

A quelques jours du départ, c’est le moment de faire nos derniers achats. Nous vous recommandons le marché de la ville de Basse-Terre – fermé le lundi – et de vous arrêter au stand de Marcellia. Les épices sont vendues en sachets et non à l’air libre ce qui est un premier gage de qualité. Ses punchs sont faits maison !
Nous avons randonné aux Chutes du Carbet. Seules les deux premières sont accessibles, la troisième chute est interdite d’accès suite à un éboulement. Puis séance de récupération dans le Bassin Paradis dont l’accès se situe au niveau du pont juste avant le parking des chutes.
La fin de journée s’avère plus reposante avec une session plage à Grande Anse au sud de l’île avant d’aller admirer le coucher de soleil au phare de Vieux-Fort.

Jour 12

La randonnée à la Soufrière est un incontournable à voir en Guadeloupe. Nous vous conseillons de vous garer aux Bains Jaunes et de suivre le Pas du Roy puis le Chemin des Dames. Si le temps le permet, le sommet offre une vue panoramique sur l’île. Vous y verrez également des fumerolles s’échapper des gouffres car le volcan est toujours actif. La dernière éruption a eu lieu en 1977.

Alizée randonnant à la Soufrière
Alizée en plein effort à La Soufrière

Jour 13

Aujourd’hui nous partons à la découverte du nord de Basse-Terre. Merci à Richard et Alizés Adventure pour cette excursion dans la mangrove du Grand Cul-de-sac marin et l’ensemble des explications sur son rôle majeur dans l’écosystème. Après un pique-nique sur la magnifique plage de Grande Anse, nous visitons le Jardin Botanique de Deshaies. Il se démarque par la richesse de sa flore.

Mangrove du Grand Cul-de-sac marin

Jour 14

Nous profitons des derniers instants pour parfaire notre bronzage à la plage de la Malendure. C’est l’heure de ramener la voiture de location et de prendre l’avion du retour. Nous aurions aimé visiter les Saintes, la Désirade et Marie-Galante. Cela nous donne une excellente raison d’y retourner.

Ces 15 jours en Guadeloupe resteront sans doute l’un de nos plus beaux voyages et nous laisseront des souvenirs inoubliables ; nager avec les tortues, admirer la biodiversité de l’île, monter au sommet d’un volcan, savourer la cuisine créole, bronzer sur des plages plus paradisiaques les unes que les autres…

Et vous, que souhaitez vous faire ou qu’avez-vous adoré en Guadeloupe ?

Cet article a 3 commentaires

  1. Alizée

    Magnifique article !

Laisser un commentaire