Nos premiers pas en PVT à Montréal
Montreal

Nos premiers pas en PVT à Montréal

20 février 2020, c’est enfin le grand jour ! Notre vol Air Transat décolle en direction de Montréal. C’est un aller simple ! Depuis le ciel, de magnifiques paysages blancs défilent sous nos yeux. L’avion est à l’heure, la température à destination est de -18 degrés avec un grand soleil et l’aéroport est recouvert d’un épais manteau de neige. Nous faisons nos premiers pas en PVT à Montréal !

Avion Air Transat vol au dessus de territoires enneigés au Canada
Les paysages enneigés se dévoilent

Premièrement, nous passons rapidement le premier poste de contrôle douanier puis l’agent nous indique de nous rendre au bureau de l’immigration. Nous prenons un ticket comme tout le monde. Puis, après 45 minutes d’attente, c’est notre tour. Ensuite, l’agent nous demande les trois documents nécessaires pour établir le permis de travail – le passeport, la lettre d’introduction et le justificatif de solde. Enfin, nous ressortons 10 minutes plus tard le permis en poche. Le PVT Canada peut enfin commencer !

Très chargés, nous rejoignons le centre-ville en taxi. Émilie, la sœur d’Alizée, nous a offert 2 nuits à l’Intercontinental de Montréal ! Un grand merci ! L’hôtel nous surclasse dans une chambre avec vue, première fois que cela nous arrive et ce n’est pas désagréable. L’hôtel est situé entre le centre-ville et le Vieux-Montréal et offre une vue imprenable sur le quartier des affaires, le Mont Royal et le quartier des spectacles.

Panorama sur le centre ville de montréal
Downtown de Montréal

Nous sortons visiter le quartier. Par -20 degrés, nous découvrons le froid canadien ! Étonnamment, et bien que nous ayons l’impression d’avoir mis la tête dans un congélateur, le froid est facilement supportable. Le froid est sec et l’absence de vent améliore le ressenti. Le plus important est de bien se protéger les extrémités.

Ensuite, nous prenons la direction de la Banquise, institution montréalaise ouverte 24/7 réputée pour sa poutine ! Adresse incontournable, la Banquise offre un choix très varié de poutines. Mais qu’est-ce que la poutine ? Il s’agit d’un plat de frites, avec de la sauce brune – comme un épais bouillon de viande – et du fromage en grains. Que c’est bon ! Avis aux amateurs de bières, Montréal est également une ville réputée pour ses microbrasseries.

La Poutine de la Banquise
Première poutine à La Banquise

Rassasiés et fatigués du décalage horaire, il est temps pour nous de rentrer dormir. Cet avant-goût de culture québécoise nous rassure sur notre projet et sur le début de notre PVT à Montréal. La suite de nos aventures ici !

Cet article a 6 commentaires

  1. Soif de Voyages

    Va donc tester les poutines de chez Claudette sur Laurier! Ce sont les meilleures! 😀

  2. Adrien M

    Merci ! Dès que le confinement sera terminé nous irons tester cette adresse.. et plein d’autres 🙂 On nous a également conseillé Poutineville.

  3. Soif de Voyages

    Poutineville était juste à côté de chez moi, j’y suis allée 2 ou 3 fois! C’est pas mal mais des que j’ai découvert Claudette je ne suis plus allée ailleurs ^^

Laisser un commentaire