12 jours en Gaspésie et dans le Bas Saint-Laurent

12 jours en Gaspésie et dans le Bas Saint-Laurent

Après avoir quitté Montréal fin juin et rejoint la Baie des Chaleurs, nous avons fait, pendant 12 jours, le tour de la Gaspésie et du Bas Saint-Laurent.

La Gaspésie est la région la plus à l’est de Québec. Une péninsule, qui longe le fleuve Saint-Laurent et qui nous plonge directement dans son golfe. Un endroit bordé par l’eau.

Nous avons décidé de faire l’itinéraire en commençant par Carleton-sur-Mer puis en remontant jusqu’à Gaspé et Percé afin de bénéficier de la vue directe sur la mer et le fleuve. En effet, en remontant, nous avions toujours le golfe ou le fleuve sur notre droite. Nous n’avions qu’à tourner la tête pour admirer la vue

De Carleton-sur-Mer à Percé

Le mauvais temps était assez présent sur cette portion du voyage… Heureusement, nous avions repéré une micro-brasserie à Carleton, Le Naufrageur. Idéal pour passer le temps et regarder la pluie tomber.

Passée la matinée, nous avons repris la route 132 pour remonter la côte. Nous avons fait un très court arrêt à Bonaventure puis trouvé un autre très bel endroit pour y passer la nuit.Gaspésie au bas St Laurent

Pour rappel, nous utilisons l’application (gratuite) Ioverlander pour trouver des spots où dormir. Par chance, le soleil était au rendez-vous !

L’arrivée à Percé s’est faite sous un magnifique soleil. Nous avions décidé de passer deux nuits au Camping de la Côte Surprise, pour se poser un peu et surtout consacrer une journée à la visite de l’île Bonaventure.

camping cote surprise à percé

Une journée à Percé

Nous avons donc fait un tour dans le centre de Percé, où les touristes étaient déjà bien présents en ce début juillet. Nous en avons profité pour acheter nos billets pour le traversier de l’île Bonaventure prévu le lendemain. (Pour se rendre à l’île Bonaventure, vous devez payer, en plus du droit d’accès sepaq, le billet du bateau qui s’élève à 40$ par personne…).

rocher de percé

Vous trouverez à Percé un seul supermarché et quelques restaurants. N’hésitez pas à réserver car ils sont souvent complets ! Nous avons été au point de vue Cap Mont-Joli (où vous devrez également payer, 1$ symbolique).

rocher de percé

Grâce au guide du Routard, nous avons passé l’après-midi au Géoparc de la ville. Vous y trouverez de belles randonnées avec de très beaux points de vue. Et surtout, l’accès est gratuit ! Nous avons fait 2 randonnées, relativement faciles.
La randonnée des Belvédères, comme son nom l’indique, offre plusieurs points de vue. Vous surplombez toute la ville de Percé et son rocher. Un peu de dénivelé mais avec des bonnes chaussures elle ne présente aucune difficulté.

vue du géoparc de percé

La seconde, celle du sentier de la Forêt Magique ! Un nom mystérieux qui a poussé notre curiosité. Et effectivement, cette forêt est magique, féérique. Les arbres s’entremêlent et semblent sortir des rochers, ce qui lui donne un côté irréel.

foret magique

foret magique

foret magique

geoparc de percé

Après ces deux randonnées, retour au camping où une belle soirée sous l’orage nous attendait. Nous sommes contents d’avoir troqué la tente pour un van !

Une journée à l’île Bonaventure

Un article entier sera dédié à l’île Bonaventure. Mais, encore par chance, nous avons eu un temps magnifique ! Nous sommes partis à 10h et sommes rentrés à 16h. Plusieurs sentiers (3 exactement) sont à faire sur l’île. L’île Bonaventure est réputée pour avoir l’une des plus grosses colonies de Fous de Bassan au monde. Avis aux amateurs d’oiseaux donc !

fous de bassant à bonaventure

ile bonaventure

Pour clôturer cette belle journée, nous avons pris un verre à la micro-brasserie Pit Caribou, située directement sur le port d’Anse-à-Beaufils. Vous pouvez déguster des bières sur place ou bien en acheter pour accompagner votre barbecue. Sachez qu’ils proposent une gamme plus large au pub de Percé.

Gaspé et le Parc Forillon

Après ces deux journées à Percé, cap sur le nord-est de la Gaspésie avec la ville de Gaspé. Une ville modeste, avec moins d’attraits touristiques que Percé.

ville de gaspé

Nous continuons vers Rivière-au-Renard pour… une nouvelle micro-brasserie ! Oui, encore une !. Arrêt donc au Frontibus, dans un lieu très chaleureux et bien décorés ! Il faut savoir qu’il pleuvait encore et donc il n’y avait pas grand-chose d’autres à faire. Les bières sont très bonnes !

Pour la nuit, nous avons pris la direction de Cap-aux-Rosiers, pour se rapprocher du Parc National de Forillon.
Nous avons passé deux nuits au camping le Petit Gaspé, situé dans le parc. Pratique pour faire les randonnées le lendemain matin. De plus, le camping sauvage est interdit dans l’enceinte des parcs nationaux.

camping petit gaspé

plage au parc de forillon

Comme pour l’île Bonaventure, un article complet sera dédié au parc. Nous avons eu un jour avec beaucoup de pluie (mais qui ne nous a pas découragé pour randonner) et le lendemain, un soleil de folie !

vue du parc de forillon

Petit arrêt au Café de l’Anse après deux jours de randonnées.
brunch au café de l'anse

La route côtière 132 et le parc de la Gaspésie

Nous avons poursuivi notre chemin sur la route 132. Nous sommes passés par une zone montagneuse avec des sapins à perte de vue. De magnifiques panoramas s’offrent à nous avec d’un côté des falaises et de l’autre l’estuaire du Saint-Laurent. La route flirte avec le fleuve.

route 132

Ensuite, nous passons deux jours au Parc National de la Gaspésie. Il est situé en plein cœur de la région, entre montagnes, rivières et forêts. Nous avons d’ailleurs réalisé notre plus grosse randonnée au Mont Albert ! Ce fut pour nous l’un des plus beaux parcs nationaux. Nous avons également aperçu les seuls orignaux de ce début de voyage.

Nous vous conseillons de faire des courses (si besoin) à Sainte-Anne-des-Monts ainsi que le plein d’essence…. Car vous ne trouverez plus rien à partir de là !

Nous avons passé une nuit au pied de la montagne à la vallée VR (mais que l’on ne recommande pas spécialement, le seul avantage étant d’être au pied des départs des sentiers) et deux jours sur une très belle halte routière. Attention, il y a souvent du monde !

parc de la gaspésie

parc de la gaspésie

Fin de la Gaspésie et retour au Bas St Laurent

Nous quittons ce beau parc et nous continuons notre descente vers la ville de Québec. Petit arrêt à Les Méchins pour profiter de la plage. Mais pas de baignade, l’eau est trop froide !

A Matane nous testons une nouvelle micro-brasserie, La Fabrique. Une belle adresse qui anime ce petit bourg.

lunch à matane

Puis, toujours désireux de voir des animaux, nous avons pris la route pour aller à la Réserve Faunique de Matane. Elle est considérée comme très propice à l’observation de l’orignal. Mais ce fut un échec malgré 100km parcourus dont la moitié sur une gravel road. Le lac est magnifique et ressemble à un fjord, mais il ne mérite peut-être pas pour autant un si grand détour.

lac de matane

Le lendemain, nous avons décidé de continuer sur la route 132 qui longe le Saint-Laurent. Il existe une autoroute parallèle mais ce voyage en van nous permet de prendre notre temps. Et nous avons bien fait, car nous avons découvert des petits villages pittoresques qui méritent le détour ! Notamment Sainte-Flavie et Sainte-Luce où touristes et locaux viennent profiter de la plage.

Rimouski et ses alentours

Juste avant Rimouski, nous nous sommes arrêtés à la Pointe-au-Père ! En plus du phare, un sous-marin est présent sur le site. Nous n’avons pas pu le visiter à cause de fermeture lié au Covid…

sous marin à rimouski

phare à rimouski

Nous prenons alors la direction du dernier Parc National de cette région, Bic. Situé en bordure du fleuve, c’est une vraie pépite ! Nous y avons vu de nombreux phoques. Bien que le Parc soit de taille modeste, nous y avons passé 1 journée et demie. De plus, les sentiers sont peu vallonnés, idéal pour faire du vélo.

parc de bic

parc de bic

Puis enfin, toujours dans la même logique, nous continuons sur la route 132 jusqu’à la ville de Québec. Bien sûr, en chemin nous avons fait une dernière halte dans une autre micro-brasserie (vous trouverez un article dédié avec leur localisation sur le blog).

microbrasserie

Et ensuite ?

Nous avons adoré cette première partie de road trip ! Même si le temps n’a pas été tous les jours au rendez-vous, nous avons eu de magnifiques journées qui nous ont permis de découvrir la région et de profiter de ce qu’elle a à offrir. La région de la Gaspésie est réputée pour sa beauté et nous comprenons mieux pourquoi. On y retrouve parfois un petit cîoté breton. Nous sommes juste un peu déçus par le peu d’animaux sauvages aperçus alors que nous avons multiplié les kilomètres et les randonnées.

mouette

Nous avons toujours été extrêmement bien reçus malgré le contexte actuel et comme vous avez pu le constater, nous avons bien bu et bien mangé !

Après ces 20 jours (depuis notre départ de Montréal), nous continuons notre itinéraire à l’ouest du Saint-Laurent.

12 jours en gaspésie

Laisser un commentaire